Doorgaan naar hoofdcontent

Un Français sur deux ne fait pas confiance aux médias

Un Français sur deux ne fait pas confiance aux médias

JEUDI, 2 FÉVRIER, 2017
HUMANITE.FR
Les Français s’informent en premier lieu par la télévision (48%), suivi d’Internet (25%), puis de la radio (20%), et enfin par la presse papier (seulement 6%). Photo : Martin Bureau/AFP
Les Français s’informent en premier lieu par la télévision (48%), suivi d’Internet (25%), puis de la radio (20%), et enfin par la presse papier (seulement 6%). Photo : Martin Bureau/AFP
L’intérêt des Français pour l’actualité est au plus bas. Le baromètre annuel des médias Kantar/La Croix vient de tomber, et il révèle aussi que seul un Français sur deux fait confiance dans les informations relayées par les médias.
A l’orée d’une année électorale majeure dans un contexte de montée des populismes, l’intérêt des Français pour l’information enregistre son plus mauvais score en trente ans. Seuls 64% des Français déclarent s’intéresser à l’actualité, contre 70% en 2016. Ce chiffre descend à 56% chez les jeunes.
Seul 1 Français sur 4 fait confiance à Internet
La radio reste le média le plus crédible pour 52% des Français, suivi des journaux, puis de la télévision. Seuls 26% font confiance à Internet.
Les Français s’informent en premier lieu par la télévision (48%), suivi d’Internet (25%), puis de la radio (20%), et enfin par la presse papier (seulement 6%). Les chaînes d'information sont moins regardées qu'en 2016 pour "approfondir les sujets d'actualité" avec 30% d'utilisateurs, contre 44% l'année dernière. 
Seul 1 Français sur 4 pense que les journalistes sont indépendants
Pas moins de 76% des Français pensent que les journalistes ne sont pas indépendants des pressions politiques, et 73% pensent qu’ils ne résistent pas aux pressions de l’argent. Sur internet, 28% s’informent via les sites ou applications mobiles de la presse écrite, 19% sur les réseaux sociaux. Chez les 18-24 ans, les réseaux sociaux sont la principale source d’information pour 41% d’entre eux.
 8 Français sur 10 exposés aux fausses informations
83% des Français affirment avoir été à maintes reprises exposés à de fausses informations. Et tous ne savent pas les identifier, si bien que 4 Français sur 10 a cru à la rumeur sur les HLM mis à la disposition des migrants, par exemple. Seuls 60% des personnes disent lire une information avant de la partager. 
7 Français sur 10 ne font pas confiance aux informations sur les réseaux sociaux
Sur les douze derniers mois, 56% ont été utilisateurs des réseaux sociaux, et 73% ne font pas confiance aux informations circulant dessus.  Ils sont 78% à estimer que les journalistes jouent un rôle important dans les élections présidentielles à venir. Ce sondage a été réalisé auprès de 1011 personnes représentatives de la population entre le 5 et le 9 janvier.


Populaire posts van deze blog

Geert Mak Pleit Nu Voor Vriendschap met Rusland

Ik kwam zojuist mijn oude vriend, de bestseller-auteur en mainstream-opiniemaker Geert Mak in de regen op straat tegen. Na elkaar te hebben begroet, vertelde Geert mij dat hij van oordeel is dat Europa zo snel mogelijk met Rusland om de tafel moet gaan zitten, om de opgelopen spanningen te deëscaleren. De VS heeft heel andere belangen dan 'wij,' aldus Mak, die benadrukte dat de macht van 'onze' Atlantische bondgenoot ingrijpend aan het afnemen is. Kortom, ik hoorde wat ikzelf al enige jaren op mijn weblog schrijf. Opvallend hoe een Nederlandse opiniemaker binnen zo'n betrekkelijk korte tijd zo wezenlijk van oordeel kan veranderen.  Immers, Mak’s gevaarlijke anti-Rusland hetze was een treffend voorbeeld van zijn opportunisme. Mei 2014 beweerde op de Hilversumse televisie de zogeheten ‘chroniqueur van Amsterdam, Nederland, Europa en de VS,’ dat er sprake was van een 'Russische gevaar,’ aangezien ‘meneer Poetin’ aan ‘landjepik’ deed en dat de Russische president d…

America Has Been at War 93% of the Time Since 1776

America Has Been at War 93% of the Time – 222 out of 239 Years – Since 1776 By Washington's Blog Global Research, December 26, 2017 Washington's Blog 20 February 2015 Region:  Theme: 

Native American Rape Survivors

A sign marks the entrance to White Earth Indian Reservation in Mahnomen County, Minn. (J. Stephen Conn / CC 2.0) WHITE EARTH RESERVATION, Minn.—Candice (not her real name) awoke with a start. Someone was pulling down her sweatpants. It was a male friend. “Stop!” she shouted. He kept groping her. She kicked him and he fell off the bed. She dashed out of the bedroom, tripping and tumbling down the stairs. Gripped with fear, she heard his footsteps behind her in the dark and forced herself to stand upright as she staggered out to the porch. Candice was still intoxicated. She got into her car and drove into a ditch. A white police officer pulled up. She struggled to hold back tears as she told him about the attempted rape. All the officer saw was a drunk and disorderly Native American woman. He dismissed Candice’s report of sexual assault as a lie she had made up to avoid getting a DUI. He did not take her to the hospital for a forensic exam. The sexual assault was not recorded in his pol…